Discussion sur l'exorcisme avec l'Abbé Desnoues

publié le 31 mars 2012 à 11:19 par Olivier du Chambon   [ mis à jour : 15 avr. 2012 à 11:01 ]
    
Ce 23 mars, nous avons eu la joie d’accueillir dans notre paroisse le Père Desnoues, qui a bien voulu répondre à nos questions :
 
Mon Père, qui peut être exorciste ?
Dans chaque diocèse, l’évêque nomme un ou plusieurs prêtres exorcistes, qui seuls ont le pouvoir de faire le grand exorcisme, tandis que le petit exorcisme de Léon XIII peut être fait par tous les prêtres, moyennant toutefois une permission de l'évêque.
 
Comment faites-vous pour savoir si la personne qui vient vous voir est dérangée ou possédée ?
Je passe beaucoup de temps avec la personne, il faut parler avec elle pour connaître ses raisons de venir me voir. Les symptômes les plus courants sont : mauvais sommeil, douleurs inexplicables, maux de tête, angoisse, froid, cauchemars, difficulté à prier… S’il y a le moindre doute, j'utilise une prière de délivrance ou le petit exorcisme : si la personne réagit (froid, chaud, poids sur les épaules, accablements, paroles étranges…), c’est qu’elle est sous emprise. Sinon, la prière de l’exorcisme sera bénéfique pour l’Eglise. Si la personne a besoin de consulter un psychiatre, je l’oriente à bon escient.
 
Combien recevez-vous de personnes ?
Je recevais deux personnes par jour, mais maintenant, je suis fatigué (82 ans !), je reçois une personne chaque jour, et cela me prend environ deux heures. Les gens viennent de partout pour me voir.
 
Que fait-on lors d’un exorcisme ?
Il faut bien savoir que l’on doit avoir le consentement de la personne pour pratiquer un exorcisme, car on ne peut aller à l’encontre de sa volonté. On commence par réciter une prière de délivrance, on peut aussi asperger la personne avec de l’eau bénite ou l’oindre d’huile bénite, lui montrer des images saintes. On récite le petit exorcisme de Léon XIII, et si les réactions deviennent violentes, on fait le grand exorcisme qui est plus long et qui vise directement la libération de la personne présente. J’ai déjà eu affaire à de vrais possédés qui, lors de l’exorcisme, proféraient des paroles affreuses à mon égard « je te maudis, sale curé »….c’est le diable qui parle par leur bouche.
 
L’exorcisme est-il efficace ?
Souvent, oui. Mais quelquefois, la personne n’est pas totalement délivrée, et doit revenir une ou plusieurs autres fois. J’ai eu le cas où la personne a été exorcisée durant plusieurs années avant d’être complètement libérée.
 
Quelles sont les emprises du démon ?
Elles sont de deux sortes :
- Les emprises extérieures : on voit cela dans la vie des Saints, des gens qui ont une vie intérieure très grande, qui sont bousculés ou frappés par le Démon : on ne pratique pas d’exorcisme.
- Les emprises intérieures : possession (nécessite l’acquiescement de la volonté du possédé ou d’un tiers), vexation (troubles intérieurs inclassables), obsessions,  infestation des lieux (maisons..) : là, on peut pratiquer l’exorcisme.
 
Que penser des guérisseurs, voyants, sorciers,… ?
Cela peut être très dangereux. Je vous conseille fortement de ne pas consulter ce genre de personnes. La magie blanche est très mauvaise aussi, car c’est en quelque sorte de la magie noire déguisée. De même, vous les jeunes, n’écoutez pas ces musiques qui sont à la gloire du démon.
 
Comment lutter contre les forces du Mal ?
La vie est un combat. Contre Satan, les armes les plus efficaces sont la prière et le jeûne. Il existe des prières connues et efficaces (cf rubrique « prières » sur le site) à Saint Michel, et à la Vierge. Il faut se consacrer à la Sainte Vierge souvent, faire bénir nos maisons régulièrement et même y déposer du buis bénit.
 
  Mais il ne faut pas avoir peur car, comme le dit le Catéchisme de l’Eglise catholique : « La puissance de Satan n’est pas infinie. Il n’est qu’une créature, puissante du fait qu’il est pur esprit, mais toujours une créature : il ne peut empêcher l’édification du Règne de Dieu. »
 
Merci, mon Père.
 
Nous étions une trentaine à cette soirée, dont beaucoup de jeunes gens : ce fut instructif et passionnant pour ceux qui, en ce temps de Carême, ont accepté ce moment de formation à la vie chrétienne
 
Bibliographie :
- Nouveaux récits d'un exorciste
  Don Gabriele Amorth
  Ed. FX de Guibert
 
- Un exorciste raconte
  Don Gabriele Amorth
  Ed FX de Guibert
 
- Y a-t-il une vérité ?
  Jean Daujat
  Ed Téqui
 
- Confessions
  Père Gabriele Amorth
  Ed Michel Lafon
 
- Le Démon/  Mythe ou réalité ?
  René Laurentin
  Ed Fayard