France : profanation, vol et incendie dans une église

publié le 17 janv. 2016 à 09:26 par Olivier du Chambon   [ mis à jour : 17 janv. 2016 à 09:27 ]

Lettre du card. Sarah aux paroissiens de Fontainebleau

Une église a été incendiée en France, à Fontainebleau (Seine-et-Marne), dans le diocèse de Meaux , dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 janvier, déplore Radio Vatican qui publie une lettre du cardinal Sarah à ce sujet.

L’église Saint-Louis de Fontainebleau a subi un incendie criminel, des actes de vandalisme et une profanation.

Des hosties consacrées ont été jetées à terre et un ciboire a été volé.

Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque de Meaux, présidera une messe de réparation en l’église Saint-Louis, dimanche 24 janvier à 10h30.

Trois foyers d’incendie ont été allumés dans l’église, provoquant des dégâts matériels.

Un autel du XVIIe siècle, qui appartenait autrefois au château de Fontainebleau, a été détruit par le feu.

Une Vierge à l’Enfant polychrome du XIVe siècle, dite de Notre-Dame-de-Flanchard, a disparu, brûlée ou volée.

Mardi 12 janvier, le parquet a annoncé l’internement en psychiatrie d’un marginal de 48 ans soupçonné d’être l’auteur des profanations et des départs de feu.

Depuis Rome, dans une lettre datée de ce même 12 janvier, le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, « s’associe à la douleur » des paroissiens de Fontainebleau, auxquels il avait rendu visite l’an dernier, et il les invite « au jeûne et à la prière ».