Irak : le pape remercie ceux qui aident les chrétiens

publié le 14 août 2014 à 00:42 par Paroisse Blanzay
Plus de 4000 familles secourues par l'Eglise

Anne Kurian

ROME, 13 août 2014 (Zenit.org) - Le pape remercie ceux quiorganisent des secours pour les Irakiens chrétiens qui, ayant fui Mossoul et la plaine de Ninive et ayant trouvé refuge à Erbil et dans les environs, vivent actuellement une situation de grande misère.

Il exprime sa reconnaissance dans un tweet publié ce 13 août 2014 : « Je remercie tous ceux qui aident courageusement nos frères et nos sœurs en Irak. »

L'aide de l'Eglise, plus de 4.000 familles secourues

Dans un communiqué publié ce 13 août 2014, le Conseil pontifical Cor Unum, organe dit « de la charité du pape », fait état de plusieurs programmes d'assistance humanitaire aux réfugiés, lancés par l’Église locale et Caritas en faveur de plus de 4.000 familles.

Le pape François « a contribué à ces secours par une donation, par l'intermédiaire du dicastère », et le cardinal Robert Sarah, président de Cor Unum, « est en contact direct avec le patriarche de Babylone des chaldéens, Mgr Louis Raphaël I Sako, pour connaître les besoins les plus urgents à affronter », peut-on lire dans le communiqué.

Actuellement, précise la note, l'action humanitaire des organismes catholiques est axée sur trois domaines : « l'aide d'urgence par des denrées alimentaires et du nécessaire sanitaire ; l’éducation des enfants ; le soutien psychologique ».

« Des visites et des études sur place sont en cours, afin de mettre en place dans le futur proche un plan d'assistance organisé, de la part de l’Église catholique, en étroite collaboration avec le patriarcat de Babylone des chaldéens et la Caritas locale », conclut le texte.

L'envoyé personnel du pape est arrivé en Irak

Le cardinal Fernando Filoni, envoyé personnel du pape François en Irak, est parti hier, 12 août, pour une mission dans le pays, via la Jordanie. Après un arrêt à Amman, il est arrivé aujourd'hui à Erbil, capitale du Kurdistan irakien, où sont réfugiés de nombreux Irakiens chrétiens ayant fui Mossoul et Karakoch après l'offensive des djihadistes de l’État islamique.

Il aura pour tâche de « manifester la proximité du pape aux populations qui souffrent » et « d'apporter la solidarité de l’Église » aux chrétiens.

A la veille de son départ, le cardinal avait été reçu par le pape François à la Maison Sainte-Marthe, recevant de lui une somme d’argent destinée aux aides d’urgence pour les personnes les plus touchées (cf. Zenit du 11 août 2014). Le pape "aurait souhaité être parmi les plus démunis", a-t-il confié après la rencontre (cf. Zenit du 12 août 2014).

Dans un message à M. Ban Ki-Moon, publié ce matin par le Saint-Siège, le pape François appelle la communauté internationale à « prendre des mesures pour mettre fin à la tragédie humanitaire en cours ».

Il explique : « J'ai demandé au cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples, qui a servi le peuple irakien en tant que représentant de mes prédécesseurs, les papes saint Jean-Paul II et Benoît XVI (de 2001 à 2006, ndlr), de manifester ma proximité spirituelle et d'exprimer ma préoccupation et celle de toute l’Église catholique, pour la souffrance intolérable de ceux qui souhaitent seulement vivre en paix, harmonie et liberté, sur la terre de leurs ancêtres. »

Comments