Irlande : une défaite pour l'humanité, par le card. Parolin

publié le 30 mai 2015 à 10:40 par Olivier du Chambon   [ mis à jour : 30 mai 2015 à 10:41 ]

Le cardinal évoque l'issue du référendum sur l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe, qui a recueilli 62% de votes positifs.

Rome, 27 mai 2015

Pour le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin, le résultat du référendum sur l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe en Irlande est « une défaite pour l'humanité ».

En marge de la remise du Prix de la Fondation Centesimus Annus sur la Doctrine sociale de l’Église, hier soir, 26 mai 2015, le cardinal a évoqué l'issue de ce référendum, qui a recueilli 62% de votes positifs.

« Ces résultats m'ont rendu très triste », a-t-il confié : « Je crois que ce n'est pas seulement une défaite des principes chrétiens, mais un peu une défaite pour l’humanité. »

« Certes, a-t-il ajouté, comme l'a dit l’archevêque de Dublin [Mgr Diarmuid Martin], l’Église doit tenir compte de cette réalité, mais elle doit en tenir compte dans le sens où elle doit renforcer son engagement et faire un effort pour évangéliser aussi notre culture. »

Durant la cérémonie de remise du Prix, le cardinal a souligné que la crise actuelle n'était pas seulement économique et financière, mais aussi anthropologique, à cause de l’idolâtrie de l'argent qui réduit la personne à la consommation et au gaspillage.