Les chrétiens persécutés, un crime inacceptable: appel du pape François

publié le 13 août 2015 à 04:47 par Olivier du Chambon   [ mis à jour : 13 août 2015 à 04:47 ]

Rome, 6 août 2015

Les chrétiens, « victimes du fanatisme et de l’intolérance », « sont les  martyrs d’aujourd’hui, humiliés et discriminés pour leur fidélité à l’Évangile », a déclaré le pape François. Il a adressé une lettre  à Mgr Maroun Lahham, évêque auxiliaire de Jérusalem des Latins et vicaire patriarcal pour la Jordanie à l’occasion du voyage du 6 au 9 août en Jordanie de Mgr Nunzio Galantino, secrétaire général de la Conférence épiscopale italienne, annonce un communiqué du Saint-Siège.

« À diverses reprises, j’ai voulu dénoncer les persécutions atroces, inhumaines et inexplicables de ceux qui, dans tant de parties du monde et surtout parmi les chrétiens, sont victimes du fanatisme et de l’intolérance, souvent sous les yeux et dans le silence de tous », a écrit le pape.

Il a souligné que son message était « un appel solidaire », « le signe d’une Église qui n’oublie pas et n’abandonne pas ses enfants exilés en raison de leur foi ».

Le pape a voulu « rejoindre par une parole d’espérance ceux qui, opprimés par la violence, ont été contraints d’abandonner leur maison et leur terre ». Il s’est adressé également « aux communautés qui ont su prendre ces frères en charge » en soulignant qu’elles annoncent « la résurrection du Christ » par « l’aide solidaire » apportée « aux centaines de milliers de réfugiés ». 

En concluant sa lettre, le pape François espère que son message poussera  « l’opinion publique mondiale » à être « plus attentive et sensible » et à « s’engager devant les persécutions menées contre les chrétiens et, plus généralement, contre les minorités religieuses ». « Je renouvelle mon souhait que la Communauté internationale n’assiste pas de manière muette et passive à ce crime inacceptable », a déclaré le pape.

Le secrétaire général de la Conférence épiscopale italienne Mgr Nunzio Galantino est en voyage en Jordanie sur l’invitation du patriarche latin de Jérusalem, Sa Béatitude Fouad Toual et du vicaire patriarcal pour la Jordanie, Mgr Maroun Lahham. La visite s’effectue à l’occasion du premier anniversaire de l’arrivée de réfugiés irakiens en Jordanie, le 8 août 2014, rapporte le communiqué du Saint-Siège.