L’or purifié par le feu…

publié le 11 juil. 2011 à 11:12 par Olivier du Chambon   [ mis à jour : 11 juil. 2011 à 11:48 ]
                         Saint Augustin disait dans un de ses sermons :
 
Dans le four de l’orfèvre, que fait la paille ? Ce n’est pas sans raison que l’on trouve de la paille là où l’or est purifié !
En effet, il y a le four, la paille, l’or, le feu et l’ouvrier.
Le four, c’est le monde ; la paille, ce sont les hommes mauvais ; l’or, ce sont les hommes bons ; l’ouvrier, c’est Dieu.
 
Dieu met dans le four la paille et l’or. La paille brûle…mais sous la main d’un tel Ouvrier, une parcelle d’or ne peut périr.
Que de paille ici-bas, et combien peu d’or…..
 
L’abondance des mauvais fournit une ample matière à la purification des bons.
Soyez sans crainte, Dieu est capable de purifier l’or !
 
J’adresse la parole à l’or de Dieu, à ceux qui ont de la peine au milieu de la paille : soyez bons, supportez ceux qui sont mauvais. C’est ainsi que vous serez purifiés par le Seigneur. Priez pour les mauvais. Rentrez dans vos cœurs, vous qui êtes purifiés dans ce four. Vous êtes sous le regard de Dieu.
 
C’est difficile… mais…..
« Priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être les fils de votre Père qui est dans les cieux. » (Mt 5,44-45) En effet, les mauvais sont une foule, et la poignée des bons est en train de peiner au milieu de la foule des mauvais ; et quand on peine, on sue ; et quand on sue, l’or se purifie.