Mois de juin, mois du Sacré Coeur

publié le 18 juin 2012 à 09:31 par Olivier du Chambon
Lettre de sainte Marguerite-Marie :
 
      Il me semble que le grand désir que Notre Seigneur a que son Sacré Cœur soit honoré par quelque hommage particulier, est afin de renouveler dans les âmes les effets de la Rédemption. Car son Sacré Cœur est une source inépuisable qui ne cherche qu’à se répandre dans les cœurs humbles, vides, et qui ne tiennent à rien pour être toujours prêts à se sacrifier à son bon plaisir.
 
    Ce divin Cœur est une source intarissable, où il y a trois canaux qui coulent sans cesse : premièrement, de miséricorde pour les pécheurs, sur lesquels découle l’esprit de contrition et de pénitence. Le second est de charité, qui s’étend pour le secours de tous les misérables qui sont en quelque nécessité, et particulièrement pour ceux qui tendent à la perfection ; ils y trouveront de quoi vaincre les obstacles. Du troisième découlent l’amour et la lumière pour les parfaits amis qu’il veut unir à Lui, pour leur communiquer sa science et ses maximes, afin qu’ils se consacrent entièrement à lui procurer de la gloire, chacun en sa manière.
  
     Ce divin cœur est un abîme de bien, où les pauvres doivent abîmer leurs nécessités : un abîme de joie où il faut abîmer toutes nos tristesses ; un abîme d’humiliation pour notre orgueil, un abîme de miséricorde pour les misérables, et un abîme d’amour, où il nous faut abîmer toutes nos misères. Il faut vous unir, en tout ce que vous ferez, au Sacré Cœur de Notre Seigneur Jésus Christ…..
 
    Et tâchez surtout de conserver la paix du cœur, qui vaut plus que tous les trésors imaginables. Le moyen de la conserver, c’est de ne plus avoir de volonté, mais mettre celle de ce divin Coeur en place de la nôtre, pour la laisser vouloir pour nous tout ce qui lui sera le plus glorieux, nous contentant de nous soumettre et de nous abandonner.