Peut-on être chrétien sans aller à la messe ?

publié le 8 sept. 2011 à 11:36 par Olivier du Chambon   [ mis à jour : 8 sept. 2011 à 11:52 ]

  On a tendance à répondre « oui » parce que la Messe n’est pas utile pour vivre… ce qui compte, dit-on, c’est de mener une vie droite. Ainsi, pour beaucoup, être chrétien, c’est d’abord une manière de vivre « en juste » sans s’astreindre à une pratique.

   Le problème est le suivant : comment savoir que l’on est juste ? Rappelons-nous le pharisien qui dit : «  Je te remercie, Seigneur, que je sois capable de mener une vie admirable, par rapport aux autres qui pèchent. » En fait, c’est avec des pécheurs que l’ont fait une Eucharistie, pas avec des gens admirables.

   On ne va pas à la messe pour être meilleur que les autres, on y va pour vivre par le Christ. Ce n’est pas une philosophie ou un mode de vie.

   Etre chrétien, c’est vivre du Christ et avec le Christ : par Lui, avec Lui, et en Lui. On ne produit pas cette  vie, ce n’est pas nous qui faisons grandir le Christ en nous : c’est Dieu qui le fait.

   L’Eucharistie prolonge la vie du Christ sur terre. C’est le signe visible et sensible de sa réalité. Communier, c’est communier de moi à Jésus-Christ, mort et ressuscité. La communion est intime, étroite à nous, par le fait d’assimiler la substance visible du Christ. Il passe dans notre sang et arrive à notre cœur. Cette union est plus forte que l’amour qu’on peut connaître sur terre, même l’amour entre un homme et une femme.

   Avec l’Eucharistie, on n’a plus deux êtres mais un seul. Le Fils nous fait vivre, grâce à la communion eucharistique. Il nous faut donc recevoir le Christ. L’Eucharistie consiste à laisser vivre le Christ en nous, animé par la communion. Par la communion, le Christ nous fait grandir vers sa ressemblance, comme fils du Père.

   Le Christ nous donne sa chair pour nous rappeler qu’il a donné sa chair pour nous sur la croix, sa Vie pour notre vie. Le Pain de la communion est aujourd’hui ce don, le don de Sa Vie pour notre vie. Le pain est la nourriture que le Christ nous donne. C’est la réalité invisible de la vie éternelle et de la vie en Dieu.

   Le pauvre vieux curé qui célèbre l’Eucharistie pour trois grand-mères en fait plus pour la vie du monde que toutes les assemblées sans Eucharistie. L’Eucharistie fait l’Eglise, l’Eucharistie fait le chrétien.