PRETRE de l’Evangile

publié le 26 oct. 2011 à 11:50 par Olivier du Chambon   [ mis à jour : 26 oct. 2011 à 11:58 ]
  Le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine, curé de la paroisse des Réformés à Marseille, est l’auteur de nombreux ouvrages dont « Homme et prêtre ». Voici quelques extraits de ses paroles :

 L‘Eglise doit être une grande famille : « Qui ne peut pas dire : mon enfant, mon fils, ma fille à ses fidèles n’est peut-être pas encore entré dans le mystère du sacerdoce chrétien ».

 L’habit religieux : « Seules les communautés où l’habit religieux est encore porté reçoivent du Ciel des vocations. Le Saint-Esprit serait-il pour l’habit religieux ? »
  « Et les prêtres qui ont jeté cette fameuse soutane, si populaire, au fond, bien plus populaire que cette cravate arborée par des ecclésiastiques à l’allure de chefs d’entreprises ou de petits fonctionnaires… Ma soutane, c’est mon  bleu de travail, elle est une invention géniale pour dire au monde qu’on ne lui appartient pas. »

 L’Eucharistie : « On ne peut espérer une fréquentation élevée de fidèles si l’église ne brille pas de mille feux, c’est impossible. On ne pourra jamais faire croire aux hommes que le Christ lui-même habite dans le sanctuaire si l’environnement n’est pas à la hauteur de la présence divine. »

 La place des laïcs dans l’Eglise : « Que ces hommes et ces femmes travaillent à ramener dans le giron de l’Eglise leurs connaissances et leurs amis ! Voilà leur mission apostolique la plus féconde ! »

 La foi : «  La foi, avant de gagner les oreilles de l’auditeur, doit habiter le ventre de celui qui parle. »