PENSEE DU SAINT CURE D’ARS SUR LES PRETRES

publié le 26 mars 2010 à 11:40 par Paroisse Blanzay   [ mis à jour : 3 avr. 2010 à 16:10 ]

« Qu’est-ce que le prêtre ? Un homme qui tient la place de Dieu, un homme qui est revêtu de tous les pouvoirs de Dieu.»

« Lorsque le prêtre remet les pêchés, il ne dit pas : « Dieu vous pardonne ». Il dit : « Je vous pardonne. »

« Si on avait la foi, on verrait Dieu caché dans le prêtre comme une lumière derrière un verre, comme un vin mêlé avec de l’eau. »

« On doit regarder le prêtre lorsqu’il est à l’autel ou en chaire comme si c’était Dieu Lui-même. »

« Quand vous voyez le prêtre pensez à Notre-Seigneur Jésus-Christ. »

« Si je rencontrais un ange et un prêtre, je saluerais le prêtre avant de saluer l’ange. Celui-ci est l’ami de Dieu, mais le prêtre tient sa place. »

« Oh ! que le prêtre est quelque chose de grand !... Le prêtre ne se comprendra bien que dans le Ciel. Si l’on comprenait bien le prêtre sur la terre, on mourrait non de frayeur, mais d’amour. »

« Le Sacerdoce, c’est l’amour du Cœur de Jésus… »

« Vous ne pouvez pas vous rappelez un seul bienfait de Dieu, sans rencontrer, à côté de ce souvenir, l’image du prêtre. »

« Sans le prêtre, la Mort et la Passion de Notre-Seigneur ne serviraient de rien. C’est le prêtre qui continue l’œuvre de Rédemption sur la terre. »

« Lorsqu’on veut détruire la religion, on commence par attaquer le prêtre, parce que là où il n’y a plus de prêtre, il n’y a plus de Sacrifice, et là où il n’y a plus de sacrifice, il n’y a plus de Religion. »

« Laissez une paroisse vingt ans sans prêtre, on y adorera les bêtes. »

« L’Ordre : c’est un sacrement qui ne semble regarder personne parmi vous, et c’est un sacrement qui regarde tout le monde. Ah ! ne parlez pas des prêtres en mal. »

 

INTROIBO N°147